PNEUMOPATHIE

Traitement, Causes, Contagion, Symptômes
Descriptions, Diagnostic

 

 

Pneumopathie : Définition

Une pneumopathie est un terme général qui désigne l'inflammation des tissus pulmonaires.

Les facteurs de risque pouvant causer une pneumopathie sont nombreux. Ils peuvent aller de l'exposition d'une personne à certains irritants présents dans l'air, à certains types de traitements médicaux, contre des traitements contre le cancer par exemple.

Notons enfin que le duo "difficulté à respirer / toux sèche" est le symptôme le plus commun d'une pneumopathie.

Quels sont les symptômes d'une pneumopathie ?

Le signe/symptôme le plus courant d'une pneumopathie est l'essoufflement pouvant être accompagné d'une toux sèche.

Dans le cas d'une pneumonie détectée et non traitée, la pneumonie peut progressivement évoluer en une pneumonie chronique. C'est généralement le cas lors d'une pneumopathie d'hypersensibilité, c'est à dire en étant exposé à un irritant sur le long terme et sans s'en rendre compte.

Signes et symptômes d'une pneumonie chronique

  • Essoufflement
  • Toux
  • Fatigue
  • Perte d'appétit
  • Perte de poids

 

 

Quelles sont les causes d'une pneumopathie ?

Une pneumopathie se produit lorsque certaines substances irritantes provoquent une inflammation des alvéoles de vos poumons. Cette inflammation peut alors interférer avec l'apport d'oxygène dans votre sang.

Une grande variété d'irritants peut être liée à une pneumopathie. Et c'est à cause de cette grande variété que, dans la plupart des cas, la cause spécifique engendrant la pneumopathie n'est jamais identifiée.

Mais, au-delà des irritants, les causes d'une pneumopathie peuvent également provenir de :

  • Médicaments

    De nombreux médicaments peuvent causer une pneumopathie parmi lesquels certains antibiotiques, plusieurs types de médicaments pour traiter par chimiothérapie ainsi que certains médicaments intervenant sur le rythme cardiaque.
    Notons également qu'une surdose d'aspirine peut être la cause de l'apparition d'une pneumopathie.
  • Moisissures

    L'exposition à certaines variétés de moisissures peut être liée à l'apparition de certaines formes de pneumopathie.
  • Oiseaux

    L'exposition à des plumes ou à des excréments d'oiseaux est une des causes fréquentes de pneumopathie.
  • Traitements de radiothérapie

    Certains patients ayant subit des séances de radiothérapie au niveau de la poitrine (Cancer du sein ou des poumons par exemple) peuvent développer une pneumopathie.

 

Facteurs de risques d'une pneumopathie

Certaines professions ou certains hobbies sont reconnus comme étant des professions ou des hobbies "à risque" dans le développement d'une pneumopathie, comme :

  • L'Agriculture

    C'est au niveau de l'inhalation de certaines particules issues d'aérosols, de pesticides, ... que les métiers liés à l'agriculture sont des métiers à risque pour le développement de pneumopathie. A ces inhalations, s'ajoutent les risques d'inhalation des particules de moisissure lors des périodes de récoltes des céréales et/ou de foin !
  • Travailleurs de volaille / Manipulation des oiseaux

    Les personnes qui travaillent en contact avec les oiseaux sont exposés aux fientes d'oiseaux, aux plumes, ... qui sont parmi les facteurs de risques les plus importants dans le développement d'une pneumopathie.
  • Les spas et les humidificateurs

    Les Spas ainsi que les humidificateurs d'air peuvent regorger de moisissures, pouvant être facilement inhalées en raison de l'humidité ambiante et entrainant des risques accrus de pneumopathie.
  • Le traitement du cancer : Chimiothérapie et Radiothérapie

    Certains traitements de chimiothérapie peuvent engendrer une pneumopathie ainsi que la radiothérapie au niveau de la poitrine.

Quelles sont les complications liées à une pneumopathie ?

Une pneumopathie est une maladie qu'il est nécessaire de ne pas prendre à la légère. En effet, une pneumopathie non-traitée ou qui serait passée inaperçue peut provoquer des lésions pulmonaires irréversibles.

Une inflammation chronique peut également dégénérer en fibrose pulmonaire, entraînant parfois une insuffisance cardiaque, une insuffisance respiratoire et le décès du patient.

 

Pneumopathie : Diagnostic

Plusieurs examens peuvent permettre à un médecin de diagnostiquer une pneumopathie.

Les examens d'imagerie

  • La radiographie thoracique (du thorax) aux rayons X
  • Tomographie par ordinateur (CT)
    La tomodensitométrie donne beaucoup plus de détails sur l'évolution des poumons qu'une radiographie thoracique classique.

Une spirométrie

Une spirométrie est un examen permettant de mesurer la quantité d'air que le patient est en mesure d'inspirer et d'expirer dans une période de temps spécifique. Cet examen permet ainsu de mesurer l'efficacité des poumons dans le transfert des gaz de l'air dans la circulation sanguine.

Une oxymétrie

Une oxymétrie est une manière d'évaluer l'efficacité des poumons en mesurant la saturation en oxygène dans le sang.

Une bronchoscopie

Une bronchoscopie est une procédure qui utilise un tube flexible enfilée dans la gorge pour ausculter les voies respiratoires du patient et éventuellement recueillir des échantillons de poumon.

Une biopsie pulmonaire chirurgicale

 

 

Pneumopathie : Traitement - Médicaments

Dans les cas d'hypersensibilité ou de pneumonie chimique, il est important d'éviter toutes les sortes d'allergènes afin de se diriger vers un bon traitement pour lutter contre une pneumopathie. En effet, en éliminant l'exposition du patient à l'allergène ou à l'irritant, les symptômes de la pneumopathie vont, dans la plupart des cas, diminuer naturellement.

Dans des cas plus importants de pneumopathie, le traitement pourra être constitué de :

  • Les corticostéroïdes

    Les corticostéroïdes sont des médicaments permettant de réduire l'inflammation. La prednisone est un de ces médicaments permettant d'aider à soulager les symptômes d'une pneumopathie.
  • Les antibiotiques

    En cas d'infection bactérienne, un médecin peut prescrire des antibiotiques pour traiter la pneumopathie.
  • Oxygénothérapie

    En cas de difficulté sévère à respirer, l'oxygénothérapie pourra être prescrite : Au travers d'un masque ou d'un tube en plastique, on aide le patient à respirer.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant une pneumopathie.

 

Pneumopathie : Forum et Témoignages

Partagez votre expérience et vos connaissances sur les pneumopathies en laissant vos commentaires et conseils ci-dessous.

Commentaires  

+1 baron
Citation en provenance du commentaire précédent de Elvira :
Bonjour ! Voila, j'ai 15 ans et cela fais une semaine que j'ai une forte fievre, maux de tête et de gorge, toux grasse devenue seche et des envies de vomire surement liées a la toux incessante. Mais voila je suis epuisé pour un rien, la nuit j'ai de grande dificultées à respirer et j'ai souvent des vertiges. Cela fait 2 medecins que je vois. Le premiere m'a parler d'une bronchite et m'a prescrit du paracetamol ... Le second m'a diagnostiquer une traquéïte et prescit toutes sorte de medicaments seulement rien n'y fait, les medocs me calm une heure mais c'est tout. ( comme il y a min 4h entre chaque prise comprennez donc que c'est insuportable) . Je m'inquiete vraiment car au bout d'une semaine c'est presque pire qu'au debut. (Ps; j'ai egalement fait un malaise car j'ai oublier de manger ce qui ne me ressemble pas du tout) j'aurais besoins d'aide svp. :cry:

Demande a ton medecin une radio pulmonaire
19-02-2015 06:37
+4 desaty
Bonjour ,je voudrais savoir si la pneumopathie est contagieuse .
Une personne qui ezst traitée pour en cancer ,faut il évitée les visites .

Merci
12-02-2015 18:26
aziez
bonjour voila j'ais un bebe de 8mois au debut en pencaie qu'il avais une branchite mais meme avec le traitement qu'il prenais aucun changement je l'ais ramenais al'hopital ils l'ons pris encharge en urgence cela fais une semaine il progresse ca va il est sous Bactrim et Cefotaxime et Prodafalgon en cas de fievre esque c bon
07-02-2015 17:35
+2 Elvira
Bonjour ! Voila, j'ai 15 ans et cela fais une semaine que j'ai une forte fievre, maux de tête et de gorge, toux grasse devenue seche et des envies de vomire surement liées a la toux incessante. Mais voila je suis epuisé pour un rien, la nuit j'ai de grande dificultées à respirer et j'ai souvent des vertiges. Cela fait 2 medecins que je vois. Le premiere m'a parler d'une bronchite et m'a prescrit du paracetamol ... Le second m'a diagnostiquer une traquéïte et prescit toutes sorte de medicaments seulement rien n'y fait, les medocs me calm une heure mais c'est tout. ( comme il y a min 4h entre chaque prise comprennez donc que c'est insuportable) . Je m'inquiete vraiment car au bout d'une semaine c'est presque pire qu'au debut. (Ps; j'ai egalement fait un malaise car j'ai oublier de manger ce qui ne me ressemble pas du tout) j'aurais besoins d'aide svp. :cry:
09-01-2015 12:27
hayet
:lol: bonjour jai en ce moment une pneumopathie soigner avec josacine 1000 et masque inhalation celestène 4mg
Est ce suffisant. Car ayant eu une tracheite juste avant apparemment mal soignée 2 semaines avant avec un autre antibiotique ?!

Autre question jai prévu de faire une cure thermale ce weekend ai je le droit au sauna ?ou hammam?ou piscine?! Merci pour vos réponses
02-12-2014 11:38
laura
J'ai une pneumopathi et dans 2 jours jai un cross ( course a pied ) et jaimerais savoir si je devrais le faire ou pas ?
03-11-2014 18:53
+7 EPINAT
j'ai eu une pneumopathie et malgré traitement médical rien à disparu.je dois effectuer un scanner ....mais je reste inquiète. est ce que le fait d'habiter en bordure de route (hyper trafiquée) serait à l'origine de cette pneumopathie !! si vous connaissez la réponse merci d'avance de me répondre cordialement .( j'ai 65 ans )
25-08-2014 19:28
-2 manon
Bonjour j'ai 12 ans esta l'âge de 8ans jai eu une pneumopathie jai faï mourir au debutmon,medeci n croyé que c'était une bronchite elle le donner des antibiotiques les cela ne passez pas donc ma mère le ramena sans rendez vous est mon médecin le savez sauf que elle ne la,pas dit donc ma mère a vite pris sa voiture pour menmener a l'hôpital ilz mon hosoitaliser et mon fait des radio eston vue que mon poumons etait mort bouffer part la maladie donc je devais prendre un medicament (josacine) donc apres je suis sortit de l'hôpital dinc on a changer de médecin et donc elle me suis depuis que jai 8ans et grace a elle j'ai guérit merciiii d'avoir lu mon histoir ?
03-08-2014 11:06
+2 Yann65
Citation en provenance du commentaire précédent de Winx :
Citation en provenance du commentaire précédent de Malabar :
Le pollen peut-il également être un facteur de risque?

Pour ceux qui y sont allergiques oui!

Mieux vaut prendre des précautions alors...
20-03-2013 16:06
+2 Anne
Ma mère s'est fait posée une valve aortique de type biologique suite à une malformation cardiaque génétique. Elle a 63 ans. L'opération en elle même s'est correctement déroulée. A la suite de l'opération elle n'arrivait pas à faire fonctionner ses poumouns en simultané avec son coeur et manquait donc de respiration. Elle souffrirait d'une pneumopathie. Elle a été endormie et mise sous assistance respiratoire avec traitement antiobiotique depuis 3 j. Si quelqu'un d'entre vous a déjà connu ce genre de complication peut-il nous éclairer car on s'inquiète et mise à part nous dire que son état est stationnaire on a peu d'éléments de la part du personnel soignant...
13-03-2013 13:19

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur la pneumopathie peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance